Une erreur

Une erreur - Samuel Thériault

Je déteste les gens qui font du recrutement de personnel. Je ne veux pas dire qu'ils sont tous des incompétents, dans toutes les professions, il y a des incompétents et d'excellents professionnels. Cependant, au cours de mon parcours professionnel, j'en ai eu trop de mauvaises expériences avec eux, je n'ai donc pas participé à autant de longs processus. Normalement, au bout de deux ou trois entrevues, je suis embauché.

Laissez-moi pourtant vous parler de mon expérience la plus éloquente avec ces gens-ci. Un jour, je reçois un appel sur mon portable à propos d'une annonce à laquelle j'avais répondu. À vrai dire, j'avais répondu à une infinité d'annonces à l'époque, du fait que j'étais au chômage et ma situation financière était précaire.

Le lendemain, je me suis présenté à l'adresse indiquée. L'entretien aurait lieu, non pas à l'entreprise qui avait lancé la recherche, mais à une agence de recrutement. Je me suis annoncé à l'accueil et on m'a demandé de patienter un instant.

Cinq minutes plus tard, j'entends une femme prononcer mon nom et elle me fait signe de la suivre. Elle me fait passer dans un bureau, elle me serre la main, se présente, et m'invite m'asseoir. Elle commence alors à parler.

Elle m'a parlé d'une banque, du commerce de devises, d'investissements financiers, d'investissements immobiliers, d'obligations, d'actions, de la bourse de New-York... Je n'ai pas osé l'interrompre, car que je me disais que cela avait un lien avec le poste pour lequel j'avais appliqué. Cependant, à un moment donné, elle s'est arrêtée, elle avait remarqué que j'étais un peu perdu dans tout ce qu'elle me racontait.

Elle m'a ensuite regardé avec étonnement, comme si elle se demandait : « Tu n'as aucune idée de ce qu'est l'économie, la finances, et tu viens pour un entretien avec moi ? »

Elle m'a immédiatement demandé « Mais tu ne travailles pas en gestion du patrimoine, toi ? » 

Ce à quoi j'ai répondu, « Non, je suis expert SEO et j'ai appliqué pour un poste d'expert SEO. »

Elle semblait un peu frustrée, elle a répliqué, « Alors pourquoi tu n'as pas précisé ça dès le début, au lieu de me faire perdre mon temps ? »

Un peu mal à l'aise, je lui ai dit, « Parce que je pensais que toute cette histoire de la bourse, d'actions et d'obligations pouvait être en relations avec le poste... »

Elle s'est aussitôt levée, elle a communiqué avec un collègue et lui a expliqué la situation. D'après ce que j'ai compris, c'était son collègue avec qui je devais m'entretenir. En même temps, lui, il s'est entretenu (en raison de la même erreur) avec un comptable.